Marcher dans la boue

Vendredi 23 décembre à Saint-Lô, la ville où j’ai grandi. Troisième jour de l’hiver. Décidée à rentrer à pieds chez mes parents après être allée prendre un chocolat chaud dans l’un des bars de mon adolescence, je suis passée un peu par hasard dans un quartier que je ne connaissais pas. Dans la partie haute de cette cité en cuvette construite autour de la Vire, et soigneusement rasée par les bombardiers Américains en 1944. 500 civils morts sous les bombes alliées, une ville détruite à 95%.

Lire la suite