Saint-Malo, entre guerre et paix

C’est devenu une tradition familiale. Partir en week-end au grand air pour fêter mon anniversaire. C’est mon cadeau. Le calendrier joue pour moi puisque j’ai eu la bonne idée de naître le lendemain de la fête du travail. Chaque année, autour du pont du 1er mai, j’embarque donc mari et enfants pour une destination que je choisis. Pas à l’autre bout du monde, suis pas banquière chez Rothschild (!), mais jamais trop loin de la mer. Cette année, direction Saint-Malo. 

Lire la suite