Saint-Malo, entre guerre et paix

C’est devenu une tradition familiale. Partir en week-end au grand air pour fêter mon anniversaire. C’est mon cadeau. Le calendrier joue pour moi puisque j’ai eu la bonne idée de naître le lendemain de la fête du travail. Chaque année, autour du pont du 1er mai, j’embarque donc mari et enfants pour une destination que je choisis. Pas à l’autre bout du monde, suis pas banquière chez Rothschild (!), mais jamais trop loin de la mer. Cette année, direction Saint-Malo. 

Lire la suite

Dernière lueur de 2016

Derniers jours de l’année, un peu au bout du monde, au calme, dans la presqu’île de la Manche.


Lire la suite

Sur les planches de Trouville, hôtel des roches noires, Claude Monet, 1870, collection particulière.

« L’Atelier en plein air »: une expo iodée et lumineuse

Vous aimez la mer ? La peinture ?  La Normandie ? Les bateaux ? Le bleu est votre couleur préférée ? Ou bien vous commencez à sérieusement souffrir de la carence de soleil et de lumière que nous impose ce printemps un brin pourri ?  Autant de bonnes raisons de prendre le temps d’aller visiter l’exposition L’Atelier en plein air, les impressionnistes en Normandie, au musée Jacquemart-André, à Paris.

Lire la suite

Nom de code Mulberry

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il fasse un froid à ne pas mettre une mauwette dehors, il y a toujours du monde à Arromanches-les-bains. Des gens du coin, des touristes, des vétérans de la seconde guerre mondiale, ou leurs descendants.

Une drôle de faune qui vient voir de ses yeux « les barges ». De gros blocs de béton jetés au large, il y plus de 70 ans. Ce qu’il reste du pharaonique port flottant assemblé par le Génie de l’armée britannique, au large de la station balnéaire normande, à partir du 6 juin 1944.

Lire la suite

La petite cabine sur la dune

C’est l’attraction touristique numéro 1 de Gouville-sur-mer, dans la Manche: des cabines de plage qui dateraient de l’époque des premiers bains de mer.

Lire la suite

PHOTOS. Mon départ de la Transat Jacques Vabre

Dimanche, j’ai eu la chance d’assister au départ de la Transat Jacques Vabre depuis l’Etoile du Roy, un « fameux trois mâts », copie d’une frégate corsaire de 1745. Le tout sous un soleil radieux -même si nous aurions tous préféré avoir du vent plutôt que du soleil ! Quelques photos pour partager avec vous l’ambiance quasi estivale de ce début de course…

Cette frégate corsaire inspirée d'un bateau ayant réellement existé a été mise à l'eau en 1996.

9h30. Une heure après les derniers bateaux de la course, nous quittons le bassin Vatine à bord de L’Etoile du Roy, copie d’une frégate corsaire du XVIIIe, mise à l’eau en 1996.

Lire la suite

Pourquoi « Mauwette »?

548323_385756794778064_2018876184_nMauwette: nom féminin issu, suivant les versions, de l’ancien normand mawe ou du vieil anglais mauve, devenu en français mouette.

En 2009, quand j’ai ouvert mon compte Twitter, plutôt que de choisir un portrait de moi pour l’illustrer, j’ai jeté mon dévolu sur cette photo, prise en mer entre Granville et Chausey, en Normandie, à l’été 2008.

La mouette, un chouette avatar pour une journaliste, avec sa capacité à prendre de la hauteur face aux évènements, et à sérieusement emm….. le monde, parfois, aussi.

Même si, soyons précis, cette mouette n’en est pas vraiment une: c’est un goéland. Mais j’ai gardé « Mauwette » quand même, d’autant que beaucoup de gens très bien ne font pas vraiment la différence entre les deux…  Les Anglais, notamment, qui parlent de « seagull » pour désigner les grands goélands comme les petites mouettes. Les Anglais, qui, à une époque, ont eu la chance d’être normands. Comme la Mauwette! La boucle est bouclée.