Embarquée sur le départ du Vendée Globe!

C’est le très bonne nouvelle  du jour  de la semaine du mois: j’ai décroché un embarquement pour suivre le départ du Vendée Globe, dimanche 6 novembre. Mieux encore, je vais pouvoir suivre de pas trop loin un navigateur que j’aime beaucoup, le premier à m’avoir fait naviguer sur un bateau de course au large, j’ai nommé Monsieur Kito de Pavant, skipper de Bastide-Otio.

P1040580

Bastide-Otio, et Safran, sur le départ de la Transat Jacques Vabre 2015.

Le 6 novembre à 9h, je suis donc invitée à monter à bord de l’une de ces vedettes chargées des teams techniques, et des invités des sponsors, qui suivent de plus ou moins près les bateaux jusqu’au départ. Je compte bien en profiter pour partager avec vous en direct ces moments toujours très forts, via Twitter, Periscope, et/ou Facebook live.

Certains considèrent qu’on a raté sa vie si on n’a pas une collection de Rolex… Ce que j’aime collectionner, moi, ce sont les départs de course au large vécus au plus près des bateaux. La mer, le vent, les vagues + la tension, l’émotion liées au départ > plus fort que tout. Pour l’instant, 4 départs dans ma collec’. Souvenirs.

La Transat Jacques Vabre 2011

Ma première fois, c’était en octobre 2011, pour le départ de la Transat Jacques Vabre, au Havre. Deux mois auparavant, j’avais interviewé Kito de Pavant et son équipe pour un reportage de L’Etudiant. Le courant était bien passé, je crois. Pour la première fois de ma vie, j’avais mis le pied sur un bateau de course au large… Bref, sans doute convaincue par mon enthousiasme, la chargée des relations presse de Groupe Bel m’avait donc gentiment proposé d’assister au départ de la #TJV2011, depuis la mer. Gros kiff.

Le Vendée Globe 2012

Mon deuxième départ de course au large, un an plus tard, en novembre 2012. Et quelle course: le départ du Vendée Globe depuis les Sables d’Olonne. Encore une place chez les babybels, alias « les rouges » (vs « les jaunes-verts », ceux de Macif).

Avec les rouges, donc, nous étions à bord du Jeune France 2  l’un des bateaux qui font la navette avec les îles Chausey, loué pour l’occasion par le sponsor comme tous les autres « traînes-couillons » de la côte ouest. La mer était forte, la houle grosse, mais on avait un super capitaine qui nous avait permis de suivre Kito et son bateau très loin, très longtemps. Grosse émotion.

#vg2012

A post shared by Sandrine Chesnel (@schesnel) on

 

Grosse émotion aussi trois mois plus tard, quand j’ai vécu ma première arrivée aux Sables, depuis la vedette des jaunes avec toute la #MacifTwailorTeam, quand nous sommes allés au large à la rencontre du vainqueur, François Gabart.

@macif60 🙂

A post shared by Sandrine Chesnel (@schesnel) on

La Route du Rhum 2014

Mon troisième départ, en novembre 2014, au large de Saint-Malo. Deux années sans départ de course au large, c’était long pour les accros ! L’organisation m’avait trouvé une très précieuse place sur une vedette Presse. Le Graal. Elle ne m’en a jamais touché un mot, mais je pense que je dois cette place à l’intervention de mon ex-collègue de France Info, Catherine Pottier – Catherine connaît tout le monde de la course au large, et tout le monde la connaît. Bref. J’avais donc une place sur une tout petit bateau à moteur hyper rapide, nous étions 6 à bord pour profiter du spectacle, et quel spectacle ! Mer très forte, gros grain, capitaine à fond quasi bord à bord avec les géants Sodebo puis Banque Populaire. C’était tellement génial que j’avais l’impression d’entendre la chevauchée des Walkyries dans ma tête ! Ce départ reste un de mes plus intenses souvenirs de mer. Merci Catherine!

 

La Transat Jacques Vabre 2015

Octobre 2015. Mon quatrième départ de course au large. Retour au Havre. Rien à voir avec les départs précédents. Pas de vent, pas de pluie, mais un grand soleil, un comble pour un mois de novembre en Normandie ! Des skippers globalement plutôt décontractés, au point de s’autoriser pour l’un d’entre eux, doté d’un bateau tout neuf, de prendre le temps de commenter mes photos sur Instagram 😉 Pas de place sur une vedette presse, mais sur L’Etoile du Roy, affrétée par l’équipe de Comme un seul homme, skippé par Eric Bellion. Un point de vue unique sur un départ de course pépère – pépère, mais beau. Non?

cropped-p1040608.jpg

Le Vendée Globe 2016

Et nous voilà donc en 2016. Mon cinquième départ de course au large. Et encore un nouveau point de vue puisque cette fois-ci je vais accompagner « mon » skipper depuis les pontons jusqu’à la zone de départ, inclue la sortie toujours intense du célèbre chenal des Sables d’Olonne. Nous resterons sur zone jusqu’au dernier moment, ce qui devrait me permettre de faire des photos exceptionnelles des bateaux. Et de vivre encore un moment unique en mer. Je compte sur Eole pour assurer le spectacle, et sur le dieu de la 4G pour pouvoir le partager avec vous !

Vu du ciel46°28’17.3″N 1°47’42.7″W

 

Disclaimer. Précision utile : à chaque fois que j’ai été invitée sur un départ de course par un sponsor, je n’ai évidement jamais été rémunérée pour poster des photos, et je n’ai jamais eu aucune obligation à poster ou pas poster. De même je me suis toujours logée à mes frais, ou grâce à des amis (coucou Gabrielle !). J’imagine que je dois ces propositions d’embarquement à mon intense activité sur les réseaux, à mon profil d’apprentie « twailor », et à mes quelques (trop) rares articles sur la voile. Le fait que j’ai fini par tisser des liens avec certaines équipes et certains skippers joue sûrement aussi. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de ce sport, qui permet de rencontrer de très belles personnes. Et aussi quelques couillons, comme partout, mais c’est plus rare.

CaptureGoélandSaintMalo.JPG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s